Intercommunalité
Vivre
Découvrir
Entreprendre

Rémalard

 

Depuis le 1er janvier 2016, les communes historiques de Rémalard, Dorceau et Bellou-sur-Huisne ont fusionné pour ne constituer  qu’une seule et même commune, dénommée Rémalard-en-Perche.

Maire et adjoints, coordonnées de la mairie : suivre le lien vers Rémalard-en-Perche.

 


Le territoire communal est occupé par un plateau culminant à 242 m dans le bois des Minières. Assise sur la rive gauche de l’Huisne, la cité s’est construite autour d’une motte castrale, la «butte de Guillaume le Conquérant», assiégée en 1077 par le duc de Normandie.

Jadis relais de poste sur la route royale de Paris au Mans, le bourg conserve dans des arrière-cours quelques logis renaissance, à tour et tourelle. En campagne, on découvre les manoirs de Vaujours et de Boiscordes et, de loin, le château de Voré, acquis en 1743 par le philosophe Helvétius qui y écrivit «De l’esprit», ouvrage condamné par le Conseil du Roi à être brûlé.

Le journaliste et romancier Octave Mirbeau, auteur du «Journal d’une femme de Chambre», vécut une partie de son enfance à Rémalard, dans ce Perche qui servira souvent de décor à ses écrits.